IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les bénéfices de Microsoft en baisse de 14%, son activité Windows étant affecté par la faiblesse des ventes de PC.
La crise énergétique mondiale pourrait lui coûter 800 Ms $ de plus que prévus

Le , par Stéphane le calme

15PARTAGES

5  1 
Microsoft a publié mardi un chiffre d'affaires de 50,1 milliards de dollars au premier trimestre, soit une augmentation de 11% par rapport à la même période l'année dernière. Ainsi, l'entreprise a dépassé les attentes des analystes qui avaient tablé sur 49 milliards de dollars. Au passage, il s'agit du taux de croissance le plus faible de l'entreprise en cinq ans.

Alors que certains des coûts énergétiques supplémentaires ont déjà été encourus au cours du premier trimestre de son année fiscale 2023 (à ne pas confondre avec année civile), la plupart des coûts devraient être supportés pendant le reste de l'exercice, a déclaré la directrice financière de Microsoft. « Une grande partie se trouve en Europe », a expliqué Amy Hood, faisant référence à l'endroit où les dépenses devraient être engagées. « Et ce n'est pas seulement pour l'hiver ».


Microsoft a annoncé mardi une baisse de 14% de ses bénéfices pour le trimestre juillet-septembre par rapport à la même période l'an dernier, reflétant un marché faible pour les ordinateurs personnels qui a affecté son activité Windows.

La société a déclaré un bénéfice net trimestriel de 17,6 milliards de dollars, ou 2,35 dollars par action, ce qui a encore légèrement dépassé les attentes de Wall Street malgré des résultats inférieurs à ceux de l'an dernier. Le fabricant de logiciels basé à Redmond, dans l'État de Washington, a enregistré un chiffre d'affaires de 50,1 milliards de dollars au cours du trimestre, en hausse de 11 % par rapport à l'année dernière, dépassant également les attentes. Les analystes s'attendaient à ce que Microsoft gagne 2,31 dollars par action sur un chiffre d'affaires de 49,7 milliards de dollars pour le trimestre.

On s'attendait à ce que l'activité informatique personnelle de Microsoft, centrée sur son logiciel Windows, soit touchée compte tenu des incertitudes économiques telles que l'inflation. De plus, de nombreux consommateurs ont acheté de nouveaux appareils pendant la pandémie, ce qui a contribué à réduire la demande.

L'entreprise tire des revenus de licences des fabricants de PC qui installent son système d'exploitation Windows sur leurs produits. Les revenus de ces licences ont chuté de 15% au cours du trimestre, a déclaré Microsoft.

Les ventes mondiales d'ordinateurs personnels ont diminué de près de 20% au cours du trimestre par rapport à la même période l'an dernier, selon le cabinet d'études de marché Gartner, qui a déclaré qu'il s'agissait de la baisse la plus prononcée depuis qu'il a commencé à suivre le marché des PC au milieu des années 1990. Une saison décevante des ventes back-to-schoolde retour à l'école pour les nouveaux ordinateurs a également contribué à un quatrième trimestre consécutif de baisse d'une année sur l'autre, a déclaré Gartner.

Microsoft a compensé certaines des pertes liées à Windows grâce à la puissance de ses services de cloud computing fournis aux grandes entreprises et à d'autres institutions.

« Ce trimestre, le chiffre d'affaires de Microsoft Cloud s'est élevé à 25,7 milliards de dollars, en hausse de 24% d'une année sur l'autre. Nous continuons à voir une demande saine dans nos activités commerciales, car nous offrons une valeur attrayante aux clients », s'est réjouie Amy Hood, vice-présidente exécutive et directrice financière de Microsoft.

Les revenus de ce segment ont augmenté de 20 % par rapport à la même période l'an dernier pour atteindre 20,3 milliards de dollars, ce qui en fait la principale source de ventes et de croissance de Microsoft au cours de la période. Mais la croissance de la plate-forme phare de cloud computing Azure de la société a été inférieure à ce que les analystes avaient prévu, en partie à cause de ce que Hood a décrit comme une augmentation continue du coût de l'énergie nécessaire pour faire fonctionner des centres de données puissants.

Le deuxième segment d'activité en importance, composé de logiciels liés à la productivité tels que la suite de produits de travail Office, a augmenté de 9 % pour atteindre 16,5 milliards de dollars de revenus.


Microsoft affirme que la crise énergétique mondiale peut coûter à l'entreprise 800 millions de dollars de plus en coûts énergétiques cette année

La crise mondiale de l'énergie devrait avoir un impact même sur les grandes technologies, Microsoft déclarant mardi que l'escalade des prix de l'énergie devrait ronger ses bénéfices.

Le géant de la technologie s'attend à engager plus de 800 millions de dollars de coûts énergétiques supplémentaires cette année, ce qui devrait faire baisser ses marges d'exploitation, a déclaré Amy Hood, directrice financière de Microsoft, lors de l'appel aux résultats du premier trimestre fiscal de la société, selon une transcription de l'appel avec les investisseurs.

Amy Hood a expliqué :

« Avec les marges élevées de notre activité OEM Windows et la nature cyclique du marché des PC, nous adoptons une approche à long terme pour investir dans nos principaux domaines de croissance stratégiques et maintenons ces niveaux d'investissement quelles que soient les conditions du marché des PC. Par conséquent, avec nos résultats du premier trimestre et la baisse des revenus OEM prévus pour le reste de l'année, ainsi que des coûts énergétiques supérieurs de plus de 800 millions de dollars aux prévisions, nous nous attendons maintenant à ce que les marges d'exploitation en dollars américains baissent d'environ un point d'une année sur l'autre. Sur une base en devises constantes, hors l'impact supplémentaire de la baisse des revenus OEM de Windows et l'impact favorable de la dernière modification comptable, nous continuons de nous attendre à ce que les marges d'exploitation de l'exercice 2023 soient à peu près stables d'une année sur l'autre ».

Les coûts de l'énergie sont en hausse depuis fin 2020, la demande ayant rebondi suite à l'assouplissement des restrictions liées à la pandémie. Les prix ont encore augmenté après l'invasion de l'Ukraine par la Russie le 24 février, en raison des craintes de rupture d'approvisionnement et de sanctions, car la Russie est un important exportateur d'énergie.

L'Europe est particulièrement touchée par ces développements, car elle dépend de la Russie, qui a interrompu les livraisons de gaz naturel au continent, via le gazoduc clé Nord Stream 1.

Les contrats à terme sur le pétrole brut américain de référence sont jusqu'à présent en hausse d'environ 13 % cette année, tandis que les contrats à terme sur le pétrole brut Brent de référence internationale ont augmenté d'environ 20 % au cours de la période. Pendant ce temps, les contrats à terme de référence sur le gaz naturel européen ont gagné plus de 50 % depuis le début de l'année.

Autres points clés du rapport

Amy Hood a donné les détails des autres activités de Microsoft. Ci-dessous, les propos qu'elle a tenus durant l'entretien avec les investisseurs.

Effectifs de l'entreprise

Au niveau de l'ensemble de l'entreprise, les effectifs ont augmenté de 22% d'une année sur l'autre, alors que nous continuons d'investir dans les domaines clés que nous venons de mentionner, ainsi que dans le déploiement des clients. La croissance des effectifs comprenait environ 6 points des acquisitions de Nuance et Xandr, qui ont été clôturées respectivement aux troisième et quatrième trimestres.

Revenus par segments

Les revenus de la productivité et des processus commerciaux se sont élevés à 16,5 milliards de dollars et ont augmenté de 9 % et 15 % à taux de change constants, avec des résultats meilleurs que prévu dans Office commercial et LinkedIn.

Le chiffre d'affaires commercial Office a augmenté de 7% et de 13% à taux de change constants. Les revenus commerciaux d'Office 365 ont augmenté de 11% et de 17% à taux de change constants, soit un peu mieux que prévu.

La demande de sécurité, de conformité et de valeur vocale dans Microsoft 365 a de nouveau stimulé la forte dynamique de l'E5 ce trimestre. Les licences commerciales Office 365 payantes ont augmenté de 14% d'une année sur l'autre, grâce à nos offres pour les petites et moyennes entreprises et les travailleurs de première ligne, bien que nous ayons constaté un impact continu de la modération des nouvelles offres en dehors de l'E5.

Les revenus d'Office pour le grand public ont augmenté de 7% et de 11% en monnaie constante, grâce à la dynamique continue des abonnements Microsoft 365, qui ont augmenté de 13% pour atteindre 61,3 millions de dollars. Le chiffre d'affaires de Dynamics a augmenté de 15% et 22% en monnaie constante, tiré par Dynamics 365, qui a augmenté de 24% et 32​​% en taux de change constant.

Les revenus de LinkedIn ont augmenté de 17% et de 21*% à taux de change constant, ce qui est supérieur aux attentes, tirés par une croissance meilleure que prévu de Talent Solutions, partiellement compensée par la faiblesse des solutions marketing par rapport aux tendances publicitaires notées précédemment.

Du côté du segment du cloud intelligent, le chiffre d'affaires s'est élevé à 20,3 milliards de dollars, en hausse de 20% et 26% à taux de change constant, conformément aux attentes. Dans l'ensemble, les revenus des produits serveurs et des services cloud ont augmenté de 22% et 28% à taux de change constant.

Les revenus d'Azure et des autres services cloud ont augmenté de 35% et 42% en taux de change constant, soit environ 1 point de moins que prévu, grâce à la modération continue de la croissance de la consommation d'Azure, alors que nous aidons les clients à optimiser les charges de travail actuelles tout en priorisant les nouvelles charges de travail.

Le chiffre d'affaires des services aux entreprises a augmenté de 5% et de 10% en taux de change constant, tiré par les services de support aux entreprises. La marge brute du segment en dollars a augmenté de 20% et de 26% en taux de change constant et le pourcentage de marge brute a légèrement diminué.

Dans la section Plus d'informatique personnelle, les revenus ont légèrement diminué d'une année sur l'autre à 13,3 milliards de dollars et ont augmenté de 3% en taux de change constant, conformément aux attentes globales, mais avec la faiblesse des OEM et de Surface compensée par la hausse des consoles de jeux. Le chiffre d'affaires OEM de Windows a diminué de 15% d'une année sur l'autre. Si l'on exclut l'impact du report de Windows 11 l'année dernière, les revenus ont diminué de 20%, en raison de la détérioration de la demande sur le marché des PC notée précédemment. Le chiffre d'affaires des appareils a augmenté de 2% et de 8% en taux de change constant, conformément aux attentes.

« En conclusion, dans cet environnement, il est plus essentiel que jamais de continuer à investir dans nos marchés de croissance stratégiques tels que le cloud, la sécurité, les équipes, Dynamics 365 et LinkedIn où nous avons des opportunités de continuer à gagner des parts de marché en fournissant des innovations de résolution de problèmes à nos clients. Et tandis que nous continuons à aider nos clients à faire plus avec moins, nous ferons de même en interne. Et vous devez vous attendre à voir la croissance de nos charges d'exploitation se modérer sensiblement tout au long de l'année. Alors que nous nous concentrons sur la croissance de la productivité des investissements importants dans les effectifs que nous avons réalisés au cours de la dernière année ».

Source : Microsoft

Et vous ?

Quelle lecture en faites-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de henryII
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 08/11/2022 à 15:36
""où nous avons des opportunités de continuer à gagner des parts de marché en fournissant des innovations de résolution de problèmes à nos clients. Et tandis que nous continuons à aider nos clients à faire plus avec moins, nous ferons de même en interne.""



Pfffff

--> où nous avons des opportunités de continuer à gagner des parts de marché en fournissant des problèmes supplémentaires à nos clients. Et tandis que nous continuons à faire perdre du temps et à faire moins avec plus, nous ferons de même en interne.""

Mhhh, c'est mieux.
1  1