IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les employés de Microsoft sont autorisés à prendre des congés illimités,
Mais certains s'interrogent sur les réels avantages que cette nouvelle politique leur apporte

Le , par Bill Fassinou

34PARTAGES

8  0 
Microsoft vient de modifier sa politique en matière de vacances afin d'accorder aux employés des congés illimités, une politique que la société appelle "Discretionary Time Off". Les changements entreront en vigueur le 16 janvier et signifient que même les nouveaux employés de Microsoft n'ont plus besoin d'attendre pour accumuler du temps de vacances. Parallèlement aux congés discrétionnaires, l'annonce indique que Microsoft proposera également 10 jours fériés, des congés d'absence, des congés de maladie et de santé mentale, ainsi que des congés pour fonctions de juré ou de deuil. Les employés qui ont un solde de vacances inutilisé recevront un paiement unique en avril.

Alors que la pandémie de la Covid-19 a apporté de grands changements dans notre façon de travailler et de collaborer, les entreprises doivent désormais s'adapter en apportant de nouvelles politiques de travail qui faciliteront la rétention des talents et leur épanouissement dans les lieux de travail. Selon les spécialistes, l'hybride et la flexibilité sont les modes de travail qui devraient s'imposer à l'avenir et les entreprises telles que Microsoft semblent se préparer à ces bouleversements futurs. Dans un courriel adressé aux employés américains cette semaine, la firme de Redmond a annoncé qu'elle mettait à jour sa politique en matière de vacances.

Le courriel, envoyé par Kathleen Hogan, responsable des ressources humaines chez Microsoft, informe les employés que l'entreprise adoptait désormais ce qu'elle appelle "Discretionary Time Off", une sorte de congé illimité semblable à un système déjà en place dans son unité LinkedIn. « Comment, quand et où nous faisons notre travail a radicalement changé. Et comme nous nous sommes transformés, la modernisation de notre politique de vacances vers un modèle plus flexible était une prochaine étape naturelle », explique Hogan. Elle note que la société envisage cela depuis quelques années afin de s'adapter à des horaires de travail plus flexibles.



Les changements prendront effet à partir du 16 janvier et signifient que même les nouveaux employés de Microsoft n'ont plus besoin d'attendre pour accumuler du temps de vacances. Parallèlement à cette nouvelle politique de congés illimités, Microsoft proposera 10 jours fériés, des congés d'absence, des congés de maladie et de santé mentale, ainsi que des congés pour fonctions de juré ou de deuil. Les employés qui ont un solde de vacances inutilisé recevront un paiement unique en avril. Les employés horaires de Microsoft ne bénéficieront pas de ce congé illimité, pas plus que les employés qui résident en dehors des États-Unis.

Microsoft explique que les lois fédérales et étatiques sur les salaires et les heures de travail rendent difficile l'offre de congés illimités aux travailleurs horaires, et que les employés en dehors des États-Unis conserveront leurs avantages actuels en matière de vacances en raison des différentes lois et réglementations en vigueur dans les autres pays. Microsoft n'est certainement pas la première entreprise technologique à adopter une politique de congé illimité. Salesforce, Oracle et Netflix proposent tous des politiques similaires de congés illimités pour les employés. Virgin offre à ses employés des congés illimités et une option de travail à domicile.

Cette nouvelle politique fait suite à l'autorisation donnée par Microsoft à un plus grand nombre d'employés de travailler à domicile de façon permanente et à la prime de 1 500 dollars versée par l'entreprise aux employés en cas de pandémie. Cependant, des spécialistes affirment que ce type de politique, retrouvé souvent dans les grandes entreprises, peut s'avérer difficile lorsque les responsables fixent des attentes qui favorisent peu ou pas de temps libre. Mais Hogan a déclaré que Microsoft avait pris en compte les failles éventuelles d'un tel système et que l'entreprise pensait pouvoir garantir aux travailleurs des congés suffisants.

Microsoft comptait 122 000 employés américains au 30 juin 2022. « Bien que nous adoptions une approche plus souple en matière de congés et que vous n'ayez plus besoin d'enregistrer vos heures de vacances, nous devons tous nous assurer que nous maintenons les normes les plus élevées pour notre travail et que nous respectons nos engagements », indique l'email. Le temps illimité peut également être une aubaine pour les employeurs, car le plan nécessite moins de travail de gestion et parce que les employés qui démissionnent ou sont licenciés n'ont pas à être indemnisés pour le temps accumulé et non utilisé.

Par ailleurs, si ce système est parfois qualifié de "congé illimité", des sources rapportent qu'il n'est pas universellement apprécié par les employés. Certains critiques affirment que ce modèle peut en fait amener les employés à prendre moins de temps libre que dans un système où le nombre de jours de vacances annuelles est officiellement défini, en créant une pression sociale qui fait que les travailleurs ont peur de prendre des congés. Ces problèmes peuvent parfois conduire au surmenage professionnel ("burn out") des employés. Les employés peuvent également perdre de l'argent si leur employeur leur avait précédemment payé des jours de vacances non utilisés.

« Tout cela ressemble à une réduction des coûts et peut avoir ce sens : "nous devons nous assurer que vous faites réellement du travail". Les congés illimités ne sont jamais un avantage net », a déclaré une personne qui se présente comme un employé de Microsoft à propos de ce changement. Avant le nouveau système de congés discrétionnaires, les employés de Microsoft bénéficiaient de quatre semaines de congés payés par an, et recevaient une semaine supplémentaire tous les 6 ans, soit un total de 6 semaines maximum. GitHub, propriété de Microsoft, et le laboratoire d'IA OpenAI utilisent également un système de congés discrétionnaires.

« Bien que cela soit génial en théorie, le diable se cache dans les détails. Toutes les sociétés pour lesquelles j'ai travaillé avaient une politique de congé parental illimité. Dans la pratique, cela signifie que les gens finissent par prendre peu ou pas de congés, ou qu'ils abusent de la politique en prenant de longues pauses pour des voyages personnels, etc. (Je suis tout à fait d'accord pour prendre des vacances et consacrer du temps à des projets personnels et à la famille.) Je regarde juste d'un mauvais œil l'idée de prendre l'équivalent d'un mois de congé sabbatique seulement 6 mois après avoir rejoint une entreprise) », lit-on dans les commentaires.

Certains commentaires proposent une politique de congés illimités avec un minimum obligatoire. « Ce que j'aimerais voir, ce sont des congés illimités avec un minimum obligatoire. Même pour les plus grands bourreaux de travail, il est important de pouvoir s'éloigner du travail. Pour tous les autres, un congé obligatoire ferait de la prise de temps personnel une autre partie de leurs responsabilités professionnelles », suggère un commentaire. Beaucoup semblent être favorables à cette idée. La question est donc de savoir comment trouver un compromis entre ce que proposent les entreprises et le souhait des employés.

Une personne qui se présente comme un ex-employé de Dropbox a déclaré ceci : « j'ai travaillé chez Dropbox pendant 2 ans, et c'était fonctionnellement illimité. J'ai pris deux semaines de congé à peine un mois plus tôt pour aider ma femme à se remettre d'une opération. Mon organisation avait pour ligne directrice de prendre au moins une semaine de congé par trimestre, avec pour objectif six semaines par an. J'ai pris six semaines de congé en un an, plus de nombreuses demi-journées et journées de congé. Dropbox est l'exception à cette règle. Mon nouvel employeur accorde sept semaines, et exige que vous en preniez au moins quatre ».

Source : Courriel adressé aux employés par Kathleen Hogan, responsable des ressources humaines chez Microsoft.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de la nouvelle politique de Microsoft en matière de vacances ?
Selon vous, cette nouvelle profite-t-elle à l'entreprise ou aux employés ? Expliquez votre point de vue.
Pensez-vous qu'il s'agit d'une politique de réduction des coûts comme certains le suggèrent ?

Voir aussi

Burn out numérique : comment y faire face à l'heure du télétravail, par Bastien Dubuc, Country Manager France chez Avast

Richard Branson pense que la clé du succès réside dans une semaine de travail de trois jours et ajoute que les progrès technologiques devraient pleinement soutenir la transition

De PDG en épuisement professionnel (burn out) à travailleur dans un entrepôt d'Amazon. Après une carrière de 23 ans dans la tech, il a trouvé du réconfort dans une destination inattendue

La mauvaise qualité du matériel informatique est la 3e cause de surmenage professionnel ou de départ des travailleurs de la filière IT, d'après une étude de Nextthink, qui souligne que 40 % des salariés en souffrent

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 13/01/2023 à 14:26
Citation Envoyé par phil995511 Voir le message
Par contre étant donné que conger illimité rime avec conger sans solde
Non ce sont des congés payés.
Mais vu que c'est déjà mal vu aux USA de prendre des congés, ça ressemble à de la poudre aux yeux.

J'ai le vague souvenir d'une étude qui montrait qu'avec ce principe, au final, les employés prenaient moins de congés qu'avec le système standard...
2  0 
Avatar de totozor
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 16/01/2023 à 8:21
Citation Envoyé par AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ Voir le message
Mais vu que c'est déjà mal vu aux USA de prendre des congés, ça ressemble à de la poudre aux yeux.
Ca me fait penser à Musk chez Twitter : "Tu peux faire ce que tu veux et le revendiquer, mais tu devra en accepter les conséquences"
Cette promesse est une menace cachée en progrès social.

Ca me fait aussi penser au fameux "On est libre sur les horaires chez nous" qui se suivent par un "déjà???" le jour où tu pars avant tout le monde.
Qui devient assez vite "Ah oui n'essaye pas de le contacter après 16h30, Môssieur est réputé pour ne pas se tuer à la tâche"
2  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/01/2023 à 10:12
En fait l'arnaque des congés illimités est plus grande.

Si on a pas de quota, cela veut dire qu'en fin de contrat on a pas de paiement des congés non pris.
Donc l'entreprise n'a pas à conserver des réserves pour payer ces reliquats.

La personne qui ne prend pas de congés part donc avec 0.

Alors que la personne qui aujourd'hui démissionné peut avoir accumuler 3 ou 4 semaines de congés, temps qui peut être précieux pour trouver un autre emploi ou prendre le repos non pris précédemment.
2  0 
Avatar de phil995511
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 13/01/2023 à 11:46
Si ils apportent enfin un peu de progrès social dans ce pays ou la devise est plutôt marche ou crève c'est plutôt bien...

Par contre étant donné que conger illimité rime avec conger sans solde, il ne faut donc pas non plus que ce nouveau système puisse profiter à leur direction, qu'elle ne puisse pas mettre des employés en congé forcé sans solde afin de ne pas avoir à les licencier usuellement et donc de chercher ainsi à éviter de leur payer leurs indemnités de licenciement.
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/01/2023 à 13:46
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Par ailleurs, si ce système est parfois qualifié de "congé illimité", des sources rapportent qu'il n'est pas universellement apprécié par les employés. Certains critiques affirment que ce modèle peut en fait amener les employés à prendre moins de temps libre que dans un système où le nombre de jours de vacances annuelles est officiellement défini, en créant une pression sociale qui fait que les travailleurs ont peur de prendre des congés. Ces problèmes peuvent parfois conduire au surmenage professionnel ("burn out") des employés. Les employés peuvent également perdre de l'argent si leur employeur leur avait précédemment payé des jours de vacances non utilisés.
Il y a plein de travailleurs qui vont prendre moins de vacances qu'avant.
Dans mon entreprise il y a une date à laquelle le compteur de congé payé se vide et une date à laquelle le compteur de RTT se vide. (c'est la pratique standard, mais avant dans mon entreprise les compteurs ne se vidaient pas et on pouvait cumuler à l'infini)
Avec ce système ça m'arrive de devoir prendre beaucoup de jours de congés en Mai ou de RTT en décembre. Avec le système de Microsoft, je ne penserais pas à prendre ces congés
0  0