IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft licencie 1 900 employés d'Activision Blizzard et de la Xbox. Mike Ybarra, président de Blizzard, quitte l'entreprise,
Ainsi que son cofondateur et responsable de la conception, Allen Adham

Le , par Stéphane le calme

12PARTAGES

6  0 
Microsoft a annoncé une nouvelle série de licenciements au sein de sa division jeux vidéo. La société va se séparer d’environ 1 900 employés, dont la plupart travaillent chez Activision Blizzard, qui a été racheté par Microsoft en octobre 2023 pour près de 69 milliards de dollars après des mois de lutte réglementaire. Bien qu’Activision Blizzard soit le plus touché, Microsoft va également licencier des travailleurs de ZeniMax et de Xbox. Ces suppressions d'emplois représentent environ 8 % de la division Microsoft Gaming, qui compte au total quelque 22 000 employés.

Activision Blizzard est l'éditeur et le développeur de plusieurs grandes franchises de jeux, dont Call of Duty et Diablo. Sa filiale de jeux mobiles, King, est à l'origine de Candy Crush Saga.

Phil Spencer, PDG de Microsoft Gaming, a déclaré que les licenciements faisaient partie d'un « plan d'exécution » plus vaste visant à réduire les « zones de chevauchement », un peu plus de trois mois après que Microsoft a conclu l'acquisition d'Activision Blizzard.

La dernière fois que Microsoft a annoncé des licenciements massifs, c'était il y a un an, touchant 10 000 employés. Le fabricant de logiciels doit publier la semaine prochaine ses résultats pour le deuxième trimestre fiscal 2024, qui, pour la première fois, incluront les résultats liés à l'acquisition d'Activision Blizzard.

Voici le mémo interne que Phil Spencer, le patron de Xbox, a partagé avec les employés de Microsoft Gaming à propos des derniers licenciements :

Il s’est écoulé un peu plus de trois mois depuis que les équipes d’Activision, Blizzard et King ont rejoint Microsoft. Alors que nous avançons en 2024, la direction de Microsoft Gaming et d’Activision Blizzard s’engage à s’aligner sur une stratégie et un plan d’exécution avec une structure de coûts durable qui soutiendra l’ensemble de notre activité en croissance. Ensemble, nous avons fixé des priorités, identifié les domaines de chevauchement et veillé à ce que nous soyons tous alignés sur les meilleures opportunités de croissance.

Dans le cadre de ce processus, nous avons pris la décision douloureuse de réduire la taille de notre effectif de jeux vidéo d’environ 1 900 postes sur les 22 000 personnes de notre équipe. L’équipe de direction des jeux et moi-même sommes déterminés à gérer ce processus de la manière la plus réfléchie possible. Les personnes directement touchées par ces réductions ont toutes joué un rôle important dans le succès d’Activision Blizzard, ZeniMax et des équipes Xbox, et elles peuvent être fières de tout ce qu’elles ont accompli ici. Nous sommes reconnaissants pour toute la créativité, la passion et le dévouement qu’ils ont apportés à nos jeux, à nos joueurs et à nos collègues.

Nous apporterons tout notre soutien à ceux qui sont touchés pendant la transition, y compris des indemnités de licenciement conformes aux lois locales sur l’emploi. Ceux dont les rôles seront touchés seront informés, et nous vous demandons de traiter vos collègues partants avec le respect et la compassion qui sont conformes à nos valeurs.

En regardant vers l’avenir, nous continuerons à investir dans les domaines qui feront croître notre activité et soutiendront notre stratégie qui consiste à proposer plus de jeux à plus de joueurs dans le monde entier. Bien que ce soit un moment difficile pour notre équipe, je suis plus confiant que jamais en votre capacité à créer et à entretenir les jeux, les histoires et les mondes qui rassemblent les joueurs.

Phil

D'autres départs, cette fois-ci volontaires, de cadres dirigeants

Parallèlement aux licenciements, le président de Blizzard, Mike Ybarra, a décidé de quitter l'entreprise. « Comme beaucoup d'entre vous le savent, Mike a passé plus de 20 ans chez Microsoft. Maintenant qu'il a mené à bien l'acquisition en tant que président de Blizzard, il a décidé de quitter l'entreprise », a déclaré Matt Booty, président des studios et du contenu des jeux de Microsoft, dans un mémo interne.

D'ailleurs, Mike Ybarra a tenu à partager la nouvelle de son départ sur X :

Je tiens à remercier toutes les personnes touchées aujourd'hui pour leur contribution significative à leurs équipes, à Blizzard et à la vie des joueurs. C'est une journée incroyablement difficile et mon énergie et mon soutien seront concentrés sur toutes ces personnes extraordinaires qui ont été touchées - cela ne reflète en aucun cas votre travail extraordinaire. Si je peux vous aider, si vous avez des contacts, des recommandations, etc.

À la communauté Blizzard : Je tiens également à vous faire savoir que c'est aujourd'hui mon dernier jour chez Blizzard. Diriger Blizzard pendant une période incroyable et faire partie de l'équipe, la façonner pour l'avenir, a été un honneur absolu. Après avoir passé plus de 20 ans chez Microsoft et avec l'acquisition d'Activision Blizzard derrière nous, il est temps pour moi de devenir (une fois de plus) le plus grand fan de Blizzard depuis l'extérieur.

Aux équipes incroyables de Blizzard, je dis merci. Il n'y a pas de mots pour exprimer ce que je ressens pour vous tous. Vous êtes incroyables. Continuez à faire des choses incroyables et gardez toujours le bleu Blizzard et le joueur au premier plan de chaque décision.

À tous ceux qui ont été touchés aujourd'hui, je suis toujours à votre disposition et je comprends à quel point la nouvelle d'aujourd'hui est difficile à vivre. Je suis de tout cœur avec chacun d'entre vous.
Microsoft prévoit de nommer un nouveau président de Blizzard la semaine prochaine. Allen Adham, directeur de la conception de Blizzard, quitte également l'entreprise. « En tant que cofondateur de Blizzard, Allen a eu un impact considérable sur tous les jeux de Blizzard. Son influence se fera sentir dans les années à venir, à la fois directement et indirectement, car Allen prévoit de continuer à encadrer de jeunes concepteurs dans l'ensemble de l'industrie », a déclaré Booty.

Le jeu de survie précédemment annoncé par Blizzard a également été annulé dans le cadre de ces changements. Booty explique que Microsoft va « transférer une partie des personnes travaillant sur ce jeu vers l'un des nouveaux projets prometteurs de Blizzard qui en sont aux premiers stades de développement ».

Des mesures qui concernent de nombreuses équipes au sein de Blizzard

Matt Booty a expliqué :

Les changements annoncés aujourd'hui reflètent l'accent mis sur les produits et les stratégies les plus prometteurs pour la croissance future de Blizzard, ainsi que les zones de chevauchement identifiées entre Blizzard et Microsoft Gaming. Les mesures annoncées aujourd'hui concernent de nombreuses équipes au sein de Blizzard, notamment les équipes de développement, les organisations de services partagés et les fonctions de l'entreprise. Dans le cadre de ces mesures, Blizzard met fin au développement de son projet de jeu de survie et affectera une partie des personnes qui y travaillent à l'un des nombreux nouveaux projets prometteurs que Blizzard a en cours de développement.

Quelle que soit la raison de ces décisions, elles ne sont jamais prises à la légère. De tels changements affectent la vie de collègues et d'amis, et nous sommes tous reconnaissants de leur contribution significative à Blizzard et à sa gamme de jeux de classe mondiale. Comme l'a déclaré Phil, nous apporterons tout notre soutien à ceux qui sont touchés par cette transition, notamment en leur offrant des indemnités de licenciement conformes aux lois locales sur l'emploi.

Conclusion

La décision de Microsoft de supprimer 1 900 postes sur les 22 000 que compte sa division jeux vidéo intervient un an après son dernier grand tour de licenciements. En janvier 2023, Microsoft avait annoncé son intention de réduire ses effectifs de 10 000 employés. Elle coïncide également avec le récent changement de direction de Xbox et le fait que Microsoft ait atteint une capitalisation boursière record de 3 000 milliards de dollars.


Les licenciements sont souvent attendus après la clôture de grandes fusions. L’acquisition d’Activision Blizzard par Microsoft était la plus importante jamais réalisée par la société, plus du double de celle de LinkedIn en 2016.

Microsoft a déclaré qu’il fournirait un « soutien complet », y compris des indemnités de licenciement dépendant du lieu, à tous les employés.

Les entreprises technologiques ont procédé à de nouvelles réductions de leurs effectifs à quelques semaines du début de l'année 2024, la plupart d'entre elles n'étant pas liées à des fusions ou à des acquisitions. Les licenciements, dans des entreprises allant de Riot Games, propriété de Tencent, à TikTok en passant par Discord, font suite à une année 2023 morose qui a vu le licenciement de plus de 100 000 travailleurs du secteur technologique. En début de semaine, eBay a annoncé qu'elle allait licencier 1 000 personnes.

Contrairement aux licenciements de Microsoft, eBay et SAP ont vu le cours de leurs actions augmenter considérablement à la suite de leurs annonces.

Source : Microsoft

Et vous ?

Que pensez-vous de la décision de Microsoft de licencier 1 900 employés d’Activision Blizzard et de Xbox ?
Quel impact aura cette décision sur l’industrie du jeu vidéo et sur les joueurs ?
Comment Microsoft peut-il assurer la qualité et la diversité de ses jeux après avoir acquis plusieurs studios ?
Quelles sont les opportunités et les défis pour les employés licenciés ?
Quelle est votre franchise de jeux vidéo préférée d’Activision Blizzard et pourquoi ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 25/01/2024 à 19:50
on vous virent parce que vous avez fait un travail remarquable et de passion !

en tous cas ca vire pas mal dans le jeu vidéo en ce moment

faut etre quand meme maso pour bosser la dedans je trouve, horaire de malade, salaire pas très élevé et maintenant licenciement...

j'ai bien fait d’être toujours rester dans le "dev legacy", faire des logiciels de gestion/bancaire et le déployer dans du cloud ca fait pas rêver, y'a aucun challenge mais ca paie et ca donne des horaires stables et pas trop dur.
10  0 
Avatar de Zefling
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 26/01/2024 à 16:25
Citation Envoyé par Souil002 Voir le message
Je pense aussi que ces conditions "terribles" sont beaucoup plus présente dans les gros studios qui doivent sortir obligatoirement leurs jeux dans les délais pour plaire aux actionnaires et aussi car il y a des milliers de personnes à payer.
Dans les studios plus modestes, j'imagine que les conditions sont bien mieux, même si les crunchs doivent quand même être présents. Et dans ces conditions meilleures, je pense qu'à aucun moment les développeurs souhaiterais travailler dans un milieu "qui ne fait pas rêver et sans challenge mais qui paie".
En vrai ça dépend vraiment de l'encadrement. J'ai bossé dans 2 boites de JV, et franchement, les salaires n'étaient pas à la hauteur de l'investissement des équipes, en plus le management était ultra toxique dans l'un des 2. Ça m'a pas donné envie de rester. Mais le management toxique je l'ai aussi vu chez des éditeurs de logiciels.
Ce qui fait pas rêver, c'est quand il commence à y avoir une déconnexion entre les faiseurs, les vendeurs et les dirigeants. Quand on demande de s'investir à mort, et que les dévs n'ont que les miettes en retour, pour moi c'est pas normal, mais en plus quand on est pris pour des esclaves bons qu'à pisser du code, c'est vraiment démoralisant.
4  0 
Avatar de Souil002
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 26/01/2024 à 10:00
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
on vous virent parce que vous avez fait un travail remarquable et de passion !

en tous cas ca vire pas mal dans le jeu vidéo en ce moment

faut etre quand meme maso pour bosser la dedans je trouve, horaire de malade, salaire pas très élevé et maintenant licenciement...

j'ai bien fait d’être toujours rester dans le "dev legacy", faire des logiciels de gestion/bancaire et le déployer dans du cloud ca fait pas rêver, y'a aucun challenge mais ca paie et ca donne des horaires stables et pas trop dur.
Je pense aussi que ces conditions "terribles" sont beaucoup plus présente dans les gros studios qui doivent sortir obligatoirement leurs jeux dans les délais pour plaire aux actionnaires et aussi car il y a des milliers de personnes à payer.
Dans les studios plus modestes, j'imagine que les conditions sont bien mieux, même si les crunchs doivent quand même être présents. Et dans ces conditions meilleures, je pense qu'à aucun moment les développeurs souhaiterais travailler dans un milieu "qui ne fait pas rêver et sans challenge mais qui paie".
2  0 
Avatar de mood8moody
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 30/01/2024 à 12:56
Classique, ils voulaient récupérer les licences des gros jeux, le personnel va être nettoyé petit à petit sauf le haut du panier.
1  0 
Avatar de Ti-Slackeux
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 25/01/2024 à 21:36
j'en connais qui bossent dans le gaming et comme j'ai pu passer un peu de temps dans leur locaux à différentes occasions, j'ai pas senti qu'ils étaient contraint ou forcés.
Pareil pour les horaires, y'a personne avec un fusil dans le dos de personne ou alors ils sont vachement bien cachés les bougres !
Ceci étant, quand il y a un soucis, ben pareil faut pas les enfermer pour qu'ils cravachent un coup sur le sujet.

Y'a un soir j'ai troll un mec, on a bien rigolé et il est parti.
Quand on m'a dit que je venais de déconner avec le boss, je suis resté sur le cul 5 minutes ...

Mes deux cents,
3  3 
Avatar de Zyniel
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 27/01/2024 à 2:29
Normal, comme lors de toute acquisition de cette taille, il y a des doublons, des gens en trop, il la masse salariale et les compétences sont à rationnaliser.
0  0 
Avatar de Mat.M
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/01/2024 à 14:04
Citation Envoyé par Souil002 Voir le message
Dans les studios plus modestes, j'imagine que les conditions sont bien mieux, même si les crunchs doivent quand même être présents..
oui le crunch est bien présent c'est pour ça que j'ai fait limite un burn-out..
si vous vous consacrez au développement d'un jeu indépendant ou indie là vous y mettez vos tripes et vous avez envie que ce jeu se vende.
Donc vous ne comptez pas vos heures
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/01/2024 à 13:21
Citation Envoyé par mood8moody Voir le message
Classique, ils voulaient récupérer les licences des gros jeux
Microsoft n'est pas la seule entreprise a faire des licenciements massifs en 2022, 2023, 2024.

Le truc en commun entre toutes les entreprises qui licencient c'est l'IA, ou l'arriver d'un krach financier.
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/01/2024 à 11:28
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Que pensez-vous de la décision de Microsoft de licencier 1 900 employés d’Activision Blizzard et de Xbox ?
Ça ne représente que 8% de sa division gaming.
Ça doit faire 2, 3 ans que les grosses entreprises font toutes des licenciements massifs chaque année.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Comment Microsoft peut-il assurer la qualité et la diversité de ses jeux après avoir acquis plusieurs studios ?
Microsoft dit que ça va réduire les « zones de chevauchement » donc peut-être que ça ne changera rien à la qualité des jeux.
Peut-être que les employés vont être assisté par des IA, ils réaliseront plus de travail en étant moins nombreux.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
La décision de Microsoft de supprimer 1 900 postes sur les 22 000 que compte sa division jeux vidéo intervient un an après son dernier grand tour de licenciements. En janvier 2023, Microsoft avait annoncé son intention de réduire ses effectifs de 10 000 employés. Elle coïncide également avec le récent changement de direction de Xbox et le fait que Microsoft ait atteint une capitalisation boursière record de 3 000 milliards de dollars.

Je ne comprend pas pourquoi mettre un cours de bourse sur 1 jour.
Je trouve que c'est plus parlant de mettre la période max.
Comme ça on voit que depuis 2011 ça monte.

====
Il est possible que les grosses entreprises savent qu'un krach financier est proche et elles se préparent.
C'est un peu étrange ces licenciements massifs.
0  1