IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Comment la dernière mise à jour de Visual Studio Code déployée par Microsoft a cassé l'éditeur sur Ubuntu 18.04 LTS,
Laissant les développeurs dans l'embarras et à la recherche de solutions

Le , par Mathis Lucas

29PARTAGES

6  0 
Visual Studio Code 1.86 (la mise à jour de janvier 2024) a relevé ses exigences en ce qui concerne la bibliothèque standard C du projet GNU (GNU C Library - glibc). Microsoft exige maintenant que les distributions Linux disposent de glibc 2.28 ou une version supérieure pour pourvoir exécuter VS Code. Mais étant donné que les serveurs, les infrastructures cloud et les conteneurs fonctionnant sous Ubuntu 18.04 LTS utilisent glibc 2.27, cela signifie qu'ils ne peuvent plus exécuter VS Code. Canonical supportera Ubuntu 18.04 LTS jusqu'en 2028 (via ESM), mais ce changement de rupture brise de nombreux flux de travail, laissant les développeurs touchés dans l'embarras.

VS Code supprime le support pour les distributions Linux basées sur glibc 2.27

Aussi anodine qu'elle puisse paraître, la décision de Microsoft a eu un impact considérable, laissant de nombreux développeurs utilisant VS Code dans l'incapacité de se connecter et de travailler avec des appareils fonctionnant sous Ubuntu 18.04 LTS ou d'autres distributions Linux utilisant glibc 2.27 ou une version inférieure. Cela concerne également RHEL 7, CentOS 7 et Amazon Linux. 2. La plupart des personnes concernées ont dit qu'elles étaient "foutues". « Microsoft nous complique la vie avec cette décision brusque. Ubuntu 18.04 LTS est une distribution obsolète, mais elle est encore largement déployée », note un critique.


VS Code est un outil de développement populaire sur Linux, macOS et Windows. Ubuntu 18.04 LTS a dépassé sa période de support par défaut, mais est toujours pris en charge via les options de support étendu (Extended Security Maintenance - ESM) de Canonical. Le problème est dû au fait que VS Code 1.86 impose au minimum glibc 2.28. Ubuntu 18.04LTS, cependant, fonctionne toujours sous glibc 2.27. Étant donné l'âge d'Ubuntu 18.04, il est peu probable qu'elle reçoive une mise à jour de glibc, ce qui oblige les développeurs concernés à trouver d'autres solutions. Ces derniers ont le choix entre plusieurs options.

Une option potentielle est d'utiliser la version Flatpak puisque les Flatpak sont des applications autonomes qui ont toutes les dépendances nécessaires empaquetées avec l'application, plutôt que de dépendre des dépendances du système. (Pour rappel, Flatpak est un système de virtualisation d’application pour les distributions GNU/Linux de bureau.) Une autre option consiste à utiliser le logiciel libre VS Codium, qui est une version de VS Code sans la télémétrie de Microsoft. Même si les développeurs parviennent à trouver une solution, la situation a été mal gérée, comme le souligne un critique dans les commentaires :

« Une mise à jour comme celle-ci, qui est majeure, devrait comporter un mécanisme de sécurité. Il aurait pu vérifier les versions de libc et refuser la mise à jour. Maintenant, beaucoup de gens sont bousillés au milieu de leur travail. Il y a beaucoup de place pour l'amélioration ici ». Un autre a écrit : « Microsoft savait que sa décision allait impacter un grand nombre de personnes. Les entreprises et les développeurs devraient prendre note de la mauvaise gestion de cette mise à niveau par Microsoft et avertir les utilisateurs en cas de changement majeur qui peut ou va casser leur application sur les systèmes existants ».

Les développeurs ont également la possibilité de rétrograder vers VS Code 1.85. La rétrogradation vers VS Code 1.85, qui devient la dernière "bonne" version pour travailler avec Ubuntu 18.04, est relativement facile, mais les développeurs devront désactiver les mises à jour pour empêcher l'application de retélécharger la nouvelle version. Les développeurs sont ainsi piégés dans une ancienne version de VS Code, ce qui les prive des corrections de bogues ou de sécurité ainsi que de nouvelles fonctionnalités. Par ailleurs, d'autres éditeurs de texte et outils de développement à distance sont également disponibles.

Microsoft annonce un sursis d'un an pour les distributions Linux concernées

Un commentateur a souligné : « oui, cela m'a complètement foutu en l'air. J'ai un certain nombre de vieux serveurs et je ne peux plus accéder à aucun d'entre eux. La seule solution pour moi est de rétrograder et de ne jamais mettre à jour VS Code. Cela ne semble pas être une bonne solution ». En somme, les utilisateurs de VS Code concernés reprochent à Microsoft de ne les avoir pas prévenus que VS Code 1.86 est une mise à jour majeure qui pourrait introduire un changement de rupture. En effet, les développeurs affirment qu'ils ont été totalement pris au dépourvu par cette dépréciation hautement préjudiciable.

« Il est important de rappeler que VS Code n'est pas un lecteur de musique ou un thème GTK. C'est un outil intégral sur lequel s'appuient des millions de développeurs, d'ingénieurs, d'étudiants et de chercheurs. La suppression du support pour l'utilisation de cet éditeur pour travailler avec des distributions Linux activement supportées devrait être faite avec précaution et avec un large avertissement. Ce qui n'a pas été le cas. La dépréciation n'a pas été signalée avant, pendant ou après la mise à jour de VS Code (qui, même si c'était le cas, est installée automatiquement pour la plupart) », martèle un autre critique.

La plupart des utilisateurs n'ont découvert ce problème qu'après l'installation de la mise à jour, en essayant de se connecter à un serveur distant, à une infrastructure basée dans le cloud ou à un conteneur fonctionnant sous Ubuntu 18.04 LTS et cela n'a pas fonctionné. Le dépannage révélera un message d'erreur mentionnant le changement et un lien vers une FAQ avec des solutions de contournement (par exemple, rétrograder). Cependant, pour trouver ce message, il faut parcourir des journaux remplis d'autres messages, ce qui n'est pas vraiment une tâche aisée. Une chose qui irrite de nombreux développeurs.

À la suite des critiques de la communauté, l'équipe de développement de VS Code a semblé faire marche arrière, du moins pour une durée déterminée. Un porte-parole de l'équipe a déclaré lundi que Microsoft accordait un sursis de 12 mois aux développeurs et aux entreprises affectés par ce changement. Voici ci-dessus l'intégralité de sa déclaration :

Citation Envoyé par L'équipe de VS Code

Merci beaucoup pour votre feedback et merci de partager votre passion pour VS Code et de partager la façon dont il est utilisé pour permettre différents scénarios. Nous en avons discuté plus longuement au sein de l'équipe VS Code et nous avons décidé d'autoriser VS Code à se connecter à un système d'exploitation qui n'est pas pris en charge par VS Code (pas de prise en charge de la glibc >= 2.28) pendant 12 mois supplémentaires.

Nous espérons que cela vous donnera le temps nécessaire, à vous et à vos entreprises, de migrer vers des distributions Linux plus récentes. VS Code affichera la boîte de dialogue et la bannière appropriées indiquant que vous vous connectez à un système d'exploitation qui n'est pas pris en charge par VS Code.
Selon les critiques, l'équipe aurait pu opter pour cela dès le départ, plutôt que de causer des maux de tête aux développeurs, aux entreprises et a d'autres utilisateurs de VS Code. « Je ne peux m'empêcher de penser qu'un dialogue et une bannière d'alerte pour informer les utilisateurs de cette dépréciation auraient pu contribuer à diluer le drame du week-end. S'il est facile de dire "il suffit de passer à une version plus récente d'Ubuntu", ce n'est pas pratique pour des étudiants ou des chercheurs qui se connectent à une infrastructure sur laquelle ils n'ont aucun contrôle ni aucun droit de regard », a écrit un critique.

Il ajoute : « il en va de même pour certains développeurs employés par une entreprise qui ont besoin d'utiliser une version plus ancienne (peut-être jusqu'à ce que le support étendu pour lequel ils ont payé Canonical expire). La panique et les protestations que cette affaire a provoquées pourraient s'avérer un catalyseur indispensable pour amener les responsables à réfléchir à leurs choix futurs ».

Source : Microsoft

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des perturbations provoquées par la mise à jour VS Code 1.86 ?
Selon vous, le déploiement de cette mise à jour importante a-t-il été mal géré par Microsoft ?
Avez-vous été affecté par ce changement ? Si oui, partagez votre expérience.

Voir aussi

L'étude 2024 de Red Gate sur l'état de l'art en matière de SGBD montre l'avance de Microsoft SQL Server, pour un usage professionnel d'entreprise quel est votre classement ?

Microsoft annonce la disponibilité de TypeScript 5.4 Beta, avec l'introduction du type utilitaire NoInfer, mais aussi les changements à venir suite aux dépréciations de TypeScript 5.0

Microsoft Visual Studio 2022 17.8 pour les développeurs C++, les nouvelles fonctionnalités C++23 et C++26 et les modules de la bibliothèque standard C++23 sont disponibles en mode C++20

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de rsuinux
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 08/02/2024 à 13:35
La méthode n'est pas la meilleure, mais elle est signée Microsoft.
Cependant, peut être que cela va faire bouger les entreprises, un peu plus qu'une simple bannière d'information des le début.
Je vois dans mon taf des entr5qui demande d'installer leur serveur avec des versions d'apache/PHP obsolètes,et quand on leur signale, la seule réponse est : bah on a jamais eu de problème et de toute façon, vous êtes derrière un pare-feu.
Données médicale ou pas , les mecs s'en foutent.
Alors oui, un peu de brutalité ça peut peut-être pas faire de mal
3  0 
Avatar de archqt
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 08/02/2024 à 0:11
Il y a quoi de si important dans la nouvelle version de glibc qui fait que l'API a changée entre les 2 versions ?
2  0 
Avatar de Aurelien.Regat-Barrel
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/02/2024 à 12:59
Citation Envoyé par archqt Voir le message
Il y a quoi de si important dans la nouvelle version de glibc qui fait que l'API a changée entre les 2 versions ?
Elle évolue régulièrement, en lien avec les amélioration sur le compilo, linker, l’optimisation sur certaines architectures ou fonctionnalités de l'OS. Et bien sûr la sécurité.

On en est à la version 2.40 en ce moment:
https://sourceware.org/glibc/wiki/Glibc%20Timeline

Ubuntu 18.04 commence à dater. C'est basé sur GCC 7 de mémoire.

Cette histoire fait râler pas mal de monde, mais dans les faits, supporter une distrib Linux sortie il y a bientôt 6 ans qui a reçu 2 autres release majeures depuis et bientôt une 3eme, c'est pas tout le monde qui fait ça (loin de là). Elle est même plus proposé de base dans les filtres de recherche sur https://packages.ubuntu.com/ c'est dire.
2  0