IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

"L'Europe, une colonie logicielle de Microsoft", le documentaire toujours d'actualité qui refait surface et crée un énorme buzz sur le net
Suite à la migration d'un État fédéral allemand à Linux, LibreOffice

Le , par Anthony

155PARTAGES

11  0 
Début avril 2024 une annonce secoue le net : Un État fédéral allemand fait passer 30 000 PC de Microsoft Windows et Microsoft Office à Linux, LibreOffice et d'autres logiciels libres et open-source, cette annonce parait logique, mais pourquoi cela choque t'il en fin de compte ? Pourquoi est-ce qu'au final ça n'est qu'une exception qui confirme la règle ? la règle c'est qu'en réalité à de très rares exceptions près, toute l’Europe est restée sous Microsoft Windows et Microsoft Office, mais pourquoi donc ? et c'est la qu'un excellent documentaire refait surface sur les réseaux sociaux, qui explique tout.

Le lundi 19 février 2018, à 22h55, un reportage télévisé de 45 minutes sur la dépendance des administrations publiques à l'égard de Microsoft a été diffusé sur Das Erste, la première chaîne de l'ARD (radiodiffuseur public allemand). Il s'intitule " The Microsoft Dilemma ; Software Colony Europa " (Le dilemme Microsoft ; la colonie logicielle en Europe). Une partie de l'émission traitait de l'accord Open Bar entre Microsoft et le ministère français de la Défense, et proposait des interviews d'une sénatrice française, Joelle Garriaud-Maylam, d'une journaliste française qui avait fait un reportage sur le sujet en 2017, Leïla Minano, et du responsable des affaires publiques d'April, Étienne Gonnu.


Une équipe multinationale de journalistes - Investigate Europe - a rédigé une série d'articles sur la dépendance désastreuse de l'Europe à l'égard de Microsoft, chacun analysant un cas national spécifique de dépendance publique à la firme américaine. L'article français, écrit par Leïla Minano et publié dans le magazine d'information Marianne en mai 2017 (en français), portait sur l'accord Open Bar entre Microsoft et le ministère français de la Défense. Le reportage télévisé a été réalisé dans la foulée de cette impressionnante enquête journalistique, et revient sur l'accord Open Bar.

Il est intéressant de noter que l'article de Marianne - qui a révélé des informations précieuses sur la façon dont l'accord Open Bar a été initialement conclu, et a confirmé qu'il avait été renouvelé pour quatre années supplémentaires - a aidé April à obtenir le texte du nouveau contrat (en français) par le biais d'une demande d'accès aux documents administratifs. Cela a finalement incité une sénatrice française, Joelle Garriaud-Maylam, à soumettre une proposition de résolution visant à créer une commission d'enquête sur cet accord Open Bar en octobre 2017.

Espérons que l'émission télévisée apportera de nouvelles révélations et contribuera à faire la lumière sur la dépendance désastreuse du ministère français à l'égard de Microsoft.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Trouvez-vous que le contenu de ce documentaire est crédible ou pertinent ?
Pensez-vous que l'Europe est une colonie logicielle de Microsoft ?

Voir aussi :

Un État fédéral allemand fait passer 30 000 PC de Microsoft Windows et Microsoft Office à Linux, LibreOffice et d'autres logiciels libres et open-source

Linux et non Windows ? Le Schleswig-Holstein, un État fédéré allemand, veut faire passer 25 000 PC à Linux et LibreOffice, le plan prévoit une migration à LibreOffice à l'horizon 2026, Linux suivra

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de PC241167
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 22/04/2024 à 8:31
Purement politique. Ça fait des décennies que dans les grands services publics chaque agent ne bidouille plus son ordinateur
En ch il il y a déjà 17 ans on était en réseau pas en local. Des centaines de postes si l'informaticien allait réparer les ordis un par un il ne serait pas à la retraite mais déjà plus de ce monde. sous citrix de mémoire. Donc l’agent fait avec ce qu’on lui donne ou… il démissionne. C’est tout. De toute façon tous les os se ressemblent de nos jours.

Chacun fait ce qu’il veut a titre personnel de ses sous. Mais…Pour un sp ce qui compte c’est en principe le budget public et la sécurité des données ce qui signifie comme l’a très compris la gendarmerie nationale un contrôle complet du système. Mais avec un Président pro uber ça n’arrivera pas. Lobbying plus fort que la raison.Cf données de santé et Microsoft.


On ne stoppe pas une évolution sur deux ou trois macros. On demande aux informaticiens de refaire des macros ou alors eux aussi n’ont qu’à aller ailleurs.

Ce n’est pas une question technique mais politique. Question aussi de mentalités rétrogrades. Tous les bons ingrédients pour permettre à une multinationale us de continuer à dominer le monde.
4  0