IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft condamné à 242 millions de dollars américains dans le cadre du procès sur le brevet Cortana
Car la technologie de Microsoft violerait les droits de brevet de l'IPA sur les logiciels de communication

Le , par Anthony

15PARTAGES

3  0 
Microsoft doit verser 242 millions de dollars au détenteur du brevet IPA Technologies, a déclaré le vendredi 10 mai un jury fédéral du Delaware après avoir déterminé que le logiciel d'assistance virtuelle Cortana de Microsoft enfreignait un brevet IPA.

Cortana est un assistant virtuel développé par Microsoft qui utilise le moteur de recherche Bing pour effectuer des tâches telles que définir des rappels et répondre aux questions des utilisateurs.

Après une semaine de procès, le jury a donné raison à IPA en déclarant que la technologie de reconnaissance vocale de Microsoft violait les droits de brevet de l'IPA dans le domaine des logiciels de communication informatique.


IPA est une filiale de la société Wi-LAN, spécialisée dans la concession de licences de brevets et détenue conjointement par la société technologique canadienne Quarterhill et deux sociétés d'investissement. Elle a acheté le brevet et d'autres à Siri Inc. de SRI International, qu'Apple a acquise en 2010 et dont elle a utilisé la technologie dans son assistant virtuel Siri.

« Nous restons convaincus que Microsoft n'a jamais enfreint les brevets d'IPA et nous ferons appel », a déclaré un porte-parole de Microsoft.

IPA a intenté l'action en justice en 2018, accusant Microsoft de violer des brevets liés aux assistants numériques personnels et à la navigation de données basée sur la voix.

L'affaire a ensuite été réduite à un seul brevet d'IPA. Microsoft a fait valoir qu'il n'y avait pas de contrefaçon et que le brevet n'était pas valable.

IPA a également poursuivi Google et Amazon pour ses brevets. Amazon a débouté l'IPA en 2021, et l'affaire Google est toujours en cours.

Source : Jury fédéral au Delaware

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Pensez-vous que ce montant est suffisamment dissuasif pour éviter l'adoption de telles pratiques par les grandes entreprises technologiques ?

Voir aussi :

Apple condamné à payer 308,5 millions de dollars à Personalized Media Communications pour violation de brevet lié à la gestion des droits numériques

Un tribunal américain condamne AWS à une amende de 525 millions de dollars pour violation de brevets par le service de stockage Amazon Cloud S3 et DynamoDB

Google doit 338,7 millions de dollars dans l'affaire du brevet Chromecast, selon un jury américain

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !